Artisans : ils roulent pour l’écologie

Les métiers manuels sont dévalorisés à l’école comme dans les représentations sociales de la réussite, et subissent souvent la concurrence des importations industrielles à bas prix. Pour autant, des artisans continuent à fabriquer et à réparer des objets du quotidien. Certain.es gagnent leur vie grâce à des activités qui nous semblent insolites… et qui pourtant coulent de source. D’autres font souffler un vent nouveau sur les vieux métiers, ou mettent de l’art dans notre vie de tous les jours. Témoignages.

Au sommaire du numéro 135 – Novembre 2018

1 / EDITO : Ode aux chercheurs chafouins nocivité des ondes : une première judiciaire
3 /Campagne d’abo ! On continue !
4 / Espagne les oliviers d’Oliete / Entretien : encore un circuit automobile dans l’Aisne
5 / Livre la « mondophagie » du tourisme
6 / 7 / Reportage Oléron carbure à l’huile de friture / Total s’enlise dans l’huile de palme
12 /13 / Infographie : médias français : qui possède quoi ?
14 /15 / Les actualités : Marseille : le feu à la plaine
15 / Grrr ondes santé et champs électromagnétiques : ne cherchons plus
16 / Reportage : l’arche de stella
17 / Climat : entretien avec Mariama Diallo, Alternatiba Dakar
20 / Fiche pratique : pas bêtes les sacs !