Réseaux sociaux et flux RSS pour suivre le journal au jour le jour

FacebookTwitterRSS

Qui sommes-nous?

L’âge de faire témoigne des expériences alternatives en matière de réappropriation de l’économie, de création de lien social, d’écologie et d’engagement citoyen. Son credo : offrir à ses lecteurs des outils qui leur permettront de mettre en œuvre leurs idées. Il tire à 30 000 exemplaires, est distribué au niveau national et compte près de 12 000 abonnés.

Diffusion
L’âge de faire ne dépend que de ses lecteurs ! Son indépendance financière (ni subventions, ni publicité) repose sur un mode de diffusion original.Depuis son lancement, des particuliers, magasins, associations… achètent chaque mois un certain nombre d’exemplaires, qu’ils revendent parmi leurs connaissances, déposent dans un commerce ou un lieu public. Il est aussi vendu sur les foires et salons par un réseau de sympathisants. C’est grâce à ces soutiens que L’âge de faire s’est fait connaitre et a fidélisé ses lecteurs. Nous cherchons aujourd’hui à organiser et consolider ce réseau de distribution, en couvrant le territoire de façon plus homogène.

Une entreprise coopérative
Fondé en 2005 par l’association L’âge de faire, le journal a été repris en septembre 2011 par une Sarl Scop (Société coopérative de production). Les sept salariés détiennent la majorité des voix et du capital au sein de l’entreprise. Ils décident ensemble du contenu et de la gestion du journal.

equipeADF

L’équipe

  • Directrice de publication (et gérante) : Lisa Giachino
  • Journalistes : Nicole Gellot, Fabien Ginisty, Nicolas Bérard
  • Graphiste, webmestre, community manager : Lydia Robin
  • Comptabilité et secrétariat : Marjorie Alluis
  • Service commercial et diffusion : Fabien Plastre

Nos bureaux sont à Peipin,  proche de Sisteron, et à une cinquantaine de kilomètres de Manosque dans les Alpes-de-Haute-Provence.
Nous recevons toujours avec plaisir les lecteurs de passage qui viennent partager notre casse-croûte de midi !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tél. 04 92 61 61 09 (rédaction) ou 04 92 61 24 97 (accueil).

Une interview de Lisa Giachino parlant du journal (octobre 2013) à écouter ici

Petite note à propos du papier du journal : 

A tous nos lecteurs qui s’interrogent sur notre papier, nos encres, nos emballages…

Nous avons récemment interrogé notre imprimeur, Rotocentre (Orléans) à ce propos. L’âge de faire est imprimé sur du papier recyclé. L’encre utilisée est fabriquée à partir de pigments et de résines naturels – vous pouvez donc composter votre journal ! Quant à l’emballage des journaux envoyés aux abonnés, il est malheureusement en plastique. Notre imprimeur a abandonné l’emploi du plastique « oxo dégradable », qui est censé se dégrader plus vite, mais auquel est ajouté un additif toxique. Nous allons nous renseigner sur d’autres types de plastique plus écologiques, mais plus coûteux. Sollicité par L’âge de faire, et par d’autres clients, sur la possibilité de revenir à un « traitement à l’ancienne » des envois (journal entouré d’une simple bande de papier), il a constaté que la plupart des machines permettant cet emballage ont été envoyées au Maghreb, où elles ont démarré une seconde vie… Il étudie la possibilité d’en racheter une d’occasion.