OGM : la contre-attaque

OGM : la contre-attaque
En France, après l’interdiction du maïs MON810, seule culture transgénique autorisée en Europe, on aurait pu se croire débarrassés de cette épée de Damoclès. Mais ce n’est pas si simple ! Des OGM obtenus par mutagenèse sont cultivés, échappant à la réglementation sur les modifications génétiques. Quant à la viande et au lait que nous consommons, ils sont souvent issus d’animaux nourris d’OGM importés.

OGM-La contre-attaqueAu sommaire du numéro 117 – Mars 2017

1 / EDITO : La bataille de l’information
1 / Multinationales  : Le devoir de vigilance dans la loi
2 / Le courrier / concombres
3 / Grenoble : un premier potager sur les toits
4 / Portrait Ayah, 17 ans, « ingouvernable »
5 / Documentaire : Irrintzina, l’art de la lutte
12 / 13 / infographie : La carte des plantes transgéniques
16 / 17 / La Lorgnette : Cœurs de pierre… tendre /
Italie : le village aux réfugiés
20 / Forum/ Mots fléchés
21 / Fiches pratiques : Gemmothérapie / Randonner malin

OGM : la contre-attaque
En France, après l’interdiction du maïs MON810, seule culture transgénique autorisée en Europe, on aurait pu se croire débarrassés de cette épée de Damoclès. Mais ce n’est pas si simple ! Des OGM obtenus par mutagenèse sont cultivés, échappant à la réglementation sur les modifications génétiques. Quant à la viande et au lait que nous consommons, ils sont souvent issus d’animaux nourris d’OGM importés.

Ce numéro est en vente ici